Un de plus ou de moins..

J’ai cru qu’en allant voir ailleurs, qu’en rencontrant quelqu’un d’autre, qu’en explorant, qu’en expérimentant de mon côté… D’une certaine façon ça comblerait le vide que j’ai dans mon coeur. Je croyais que de trouver quelqu’un d’autre ferait en sorte que je t’aime moins, ferais en sorte que je réalise que finalement t’étais juste une phase, que je t’idéalisais parce que t’étais mon premier, mais surtout parce que t’étais le seul.

Et d’une certaine manière, j’avais raison. À force d’essayer de me convaincre moi-même que nous deux ça allait nul part, que nous deux c’était du niaisage, j’ai finit par comprendre que de me le répéter c’était plus assez. Alors j’suis allé voir ailleurs, pour voir, pour essayer de comprendre que t’étais pas le seul, que j’pouvais avoir quelqu’un d’autre, que je pouvais avoir mieux.

Et en faisant ça, j’ai réalisé que c’était peut-être pas toi le problème. Le problème c’est moi. Le problème c’est que je t’ai placé sur un piédestal. Que j’ai imaginé, pour je ne sais quelle raison, que tu valais mieux que les autres, que tu valais mieux que ce que tu projetais aussi. Mais le pire, c’est que je me suis laissé imaginer que tu valais même mieux que moi. Et c’est pas le cas.

Tu es une personne extraordinaire, je ne le nierai pas. Tu es aimable et unique en ton genre. Je suis bien placé pour le dire, avec tout l’amour que j’ai investie en toi.. Mais t’es pas supérieur à moi, et je peux trouver mieux. Pas en tant que personne, mais en tant qu’ami, en tant qu’amant aussi. Je peux trouver quelqu’un qui me traite mieux, comme je mériterais d’être traité. Quelqu’un qui me renvoi tout l’amour que je lui envoie, ce que tu fais très mal d’ailleurs. Quelqu’un qui me donne de l’affection, égale à celle que je lui donne à mon tour. Parce que de donner sans jamais recevoir, c’est parfois pénible. Surtout avec toi. Surtout quand on aime autant que je t’aime toi.

Mais maintenant je vois mieux, puis je me détache peu à peu de toi. Je me détache parce que je comprend, pis parce que je m’ouvre les yeux. Parce qu’en ayant été voir ailleurs j’ai réalisé que je pouvais avoir qui je voulais dans la vie. Pis que toi bin, j’te veux peut-être pas tant que ça finalement. Je veux quelque chose d’équitable, je veux me sentir appréciée, aimée, désirée.. Mais je veux surtout me sentir respectée. Et toi, tu me respectes pas. Et tu ne me respecteras jamais, pas nécessairement parce que t’es un trou de cul, mais parce que j’tai laissé croire que tu pouvais me traiter comme ça.

Aujourd’hui c’est différent. J’suis heureuse, j’me sens belle, en forme, en santé… Confiante aussi. Et ça faisait longtemps de ça, que je ne l’avais pas été, confiante. J’ai confiance en moi, en mes capacités aussi. Je me trouve belle dernièrement, voir même radieuse. J’ai l’impression que mon bonheur se dégage par ma personnalité, par moi. Que je brille d’une certaine façon. Et c’est dommage pour toi, parce que je suis à mon meilleur, et c’est sans toi. Moi qui avait longtemps cru que le meilleur de moi-même… c’était toi. Plus maintenant, plus jamais d’ailleurs. Plus personne ne pourra me faire penser que je vie pour quelqu’un d’autre, ou que je ne suis pas à la hauteur.

Je tiens à toi, beaucoup même. Mais pour être franche, tu perds beaucoup plus que moi dans cette histoire. Parce que moi je perds quelqu’un qui aurait pas lever un doigt pour moi, tandis que toi tu perds la fille qui aurait mis sa vie sur la table pour rester à tes côtés. Pas juste par amour, par amitié aussi, beaucoup plus par amitié même, que par amour. Mais aujourd’hui je vais concentrer mon amour et mon temps sur ceux qui en valent la peine.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s