Salut

J’ai vraiment passé une belle journée aujourd’hui. En revenant, ce soir dans la voiture, j’ai pensé à toi. J’aurais aimé te texter pour te raconter ma journée, mais étant donné que j’t’ai bloqué d’mon cell et de tous mes réseaux sociaux, j’peux pas vraiment prendre contact avec toi. C’est mieux comme ça, anyway.

J’ai quand même besoin de t’écrire, parce que j’tiens encore à toi tu sais. Alors j’t’écris ici, ça m’donne l’impression de rester en contact avec toi, d’une certaine façon (même si y’a aucune chance que tu tombes sur ces quelques mots).

J’ai passé la journée avec mon frère et mes cousins, ça m’a tellement fait du bien de les voir. De rire, d’avoir du fun. Ça faisait longtemps que j’m’étais pas sentie aussi vivante, aussi bien. On est allé à isaute, c’était vraiment nice! T’aurais dû les voir retomber en enfance; 23, 25 et 28 ans, des vrais kids.

J’sais pas combien de fois j’t’ai imaginé avoir du fun avec les membres de ma famille, combien de fois j’me suis dit que tu fitterais bien… Aujourd’hui encore, t’aurais vraiment eu ta place. C’est tellement ton genre d’activité. T’aurais pu rire de mon frère qui essaye de faire des flip à côté d’une gymnaste de 10 ans. T’aurais pu lui montrer que toi, t’es capable. J’aurais été fière de te voir lui donner des trucs. J’aurais pu me dire, dans ma tête, c’est mon homme ça. Pis mon frère, orgueilleux, aurait surement été un peu déstabiliser de voir que toi, le p’tit chum, tu sois meilleur que lui.

C’est pas n’importe quel gars que j’vois s’intégrer comme ça dans mon monde. Toi, je sais pas pourquoi, mais j’te voyais réussir. J’te voyais faire ta place. J’te voyais t’installer dans le sous-sol de mon cousin avec eux et jouer au mini-hockey comme si vous aviez 7 ans. J’te voyais rire pis t’argumenter avec eux, pendant que leur blonde et moi on faisait une sieste sur le divan juste à côté. On a écouté un film aussi, j’aurais aimé que tu sois là, les bras autour de moi, à regarder le film que t’aurais vraiment aimé.

J’ai eu envie de te texter, dans la voiture, pour te dire que t’es encore là dans mon p’tit coeur. Je sais j’t’ai dit des choses méchantes, pis j’t’en ai reproché des affaires, pis ces choses-là je les pense encore, pis une partie de moi te déteste encore pour tout ça. Mais j’veux qu’tu saches que tu vas toujours avoir ta place dans mon coeur. On oublie pas notre premier, en tout cas, moi j’t’oublie pas. J’suis en paix avec ce qu’on a vécu. Tu me manques, oui, mais c’est correct. C’est normal, ça fait partie du processus.

Bonne nuit

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s