T’as échappé ton courage quelque part dans ton fouillis de tourments

Le problème dans tout ça c’est toi. Toi pis ta criss de tête de cochon. Toi pis ta persistance à essayer de te persuader que t’es pas bien dans ce qu’on a, par peur de t’engager un peu trop. Toi pis les couilles que t’as pas de t’prendre en main, de t’regarder dans l’miroir pis d’faire face à tes émotions, de t’donner un coup d’pied dans l’cul pis d’foncer pour ce que tu veux vraiment, de t’laisser une chance pis d’aller voir s’qui s’passe de l’autre côté d’ta p’tite zone de confort.

Le problème c’est ça, c’est ta peur d’avancer par peur de r’culer. Ça fait qu’au lieu d’ça bin tu fais du sur place, pis comme un cave bin tu penses que ça va te mener quelque part.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s