Décroches un peu

Shout out à vous, ma famille, mes amies, mes collègues. Shout out à vous pour avoir été capable de m’endurer aussi longtemps, de me voir tous les jours et de m’écouter me plaindre sur tout et rien.

J’ai la chance d’avoir autour de moi des gens merveilleux. Avec le temps j’ai compris que de m’allier aux autres c’était vraiment quelque chose pour quoi j’étais doué. J’aime la vie, plus que tout, j’aime sourire, j’aime rire, j’aime chanter, j’aime sauter, j’aime être heureuse et par dessus tout rendre les autres heureux. Ce que j’essaie de vous expliquer ici c’est que la vie c’est tellement plus simple qu’on le pense.

J’te parle à toi, qui struggle avec tes études et tes dettes et ta job en continuant sans arrêt de te demander si t’as fais le bon choix pour ton cheminement d’avenir. J’te parle à toi, qui à 22 ans en est toujours à sa première année d’université parce que 5 fois tu as changé d’idée en cours de route et que t’es pas encore certaine d’être sur la bonne voie. T’es pas toute seule, sérieux, moi aussi j’croyais qu’à 25 ans j’aurais une maison, un mari, une job stable et que je serais prête à avoir des enfants. À regarder où j’en suis aujourd’hui, j’suis plus partie pour quitter mes parents à 30 ans une fois les études terminées afin de me payer un appartement de marde au fin fond de verdun et sans doute finir par me faire inséminer parce que l’amour est quelque chose de beaucoup trop compliqué t’sais. T’inquiète pas, la recette miracle du succès n’existe pas, tu vas faire ton chemin à ta façon et à ton rythme et j’te promets que tu vas finir par te trouver.

J’te parle à toi, qui passe ses journées à se tourmenter à cause d’un gars, un autre encore, pis qui se demande pourquoi elle tombe toujours sur des caves. À toi qui pensais que l’amour c’était comme un film pis qui s’est rendu compte assez vite que c’était beaucoup plus de trouble qu’autre chose. Respires ma belle, moi aussi j’croyais que j’tomberais amoureuse de mon meilleur ami et qu’il me ferait passer avant tout et que ce serait simple comme bonjour. Non, l’amour c’est tellement loin d’être simple et les sentiments c’est tellement quelque chose de difficile à gérer. Je sais que t’as mal et que t’aurais voulu que ça marche, je sais que t’as tout donné et que tu comprends pas pourquoi. Dis-toi que (et tu vas m’trouver conne en criss de te shooter cette phrase là) c’est pas toi, c’est lui. J’te promets que tu vas réaliser un jour que t’es beaucoup mieux sans lui et, sans l’admettre, qu’il réalisera qu’il était beaucoup mieux avec toi.

J’te parle à toi, qui gradue son secondaire cette année et qui devrait stresser au sujet de sa robe de bal plutôt qu’aux nombres de likes que tu reçois sur tes réseaux sociaux. À toi qui se fait bombarder de standards émis par les Kylie Jenner de ce monde et qui se sent obligée de passer une heure de demie devant le miroir avant d’aller à l’école. Ma fille, je ne me suis pas maquillé une seule fois de tout mon secondaire et crois-moi, j’ai survécu. Des boutons moi aussi j’en avais, tous le monde en avait, c’est les hormones, c’est ton corps qui change et c’est dégueulasse j’en convient, mais c’est surtout très très passager. J’connais de filles qui se sont beurré épais de fond de teint et qui ont la peau plus que magannée aujourd’hui. Ça va peut-être te sembler stupide, mais à la plage j’aime mieux être la fille qui profite des vagues et qui plonge tête première que celle qui reste planté sur une chaise à une chaleur extrême de peur d’abimer son maquillage ou de gâcher son brushing. J’te garantie que la fille numéro 1 à beaucoup plus de fun que la deuxième quoi que sans doute beaucoup moins de likes que la deuxième, à chacun ses priorités.

J’vous parle à vous tous, qui avez vous aussi autour de vous des gens merveilleux. J’vous demande de prendre le moment de les visualiser un après l’autre dans votre esprit et d’vous dire qui a rien au monde finalement qui compte plus que ça. Que l’école et le travail et l’apparence et tous les petits soucis représentent tellement rien, c’est pas important. Que pour ces gens là tout ce qui compte c’est de vous voir sourire, que vous soyez médecin ou barman ou chanteur d’opéra et ce, peu importe la marque de contouring que vous utilisé.

J’ai des amies qui m’aiment pour ce que je suis, t’en as toi aussi, le reste est impertinent.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s