J’ai décidé de revenir écrire parce que ça feel pas fort ces temps ci. Anyway, on se le cachera pas, c’est pas mal la seule raison pour laquelle j’écris habituellement, parce que j’ai de la peine, pis que j’ai besoin de l’exprimer d’une façon ou d’une autre.

T’sais j’pensais vraiment que j’y arriverais, j’veux dire j’me suis tellement pomper pis charger la tête de bonnes intentions pis de motivations. J’me rend compte aujourd’hui que j’suis pas si forte que je le pensais, que c’est beaucoup plus difficile que je me l’étais imaginer. Ça avance pas fort fort, mon tournage de page.

J’me flatte dans le sens du poil en m’disant que ça va mieux, que ma vie a repris son cours, que j’réussis à avancer sans lui, peut-être même beaucoup plus qu’avec lui. Mais criss que ça va pas tant que ça. J’veux dire, oui j’suis bien, pis j’passe au travers de mes journées avec un sourire d’étampé dans face pis c’est loin d’être juste un masque. J’suis vraiment heureuse et mes projets avancent mieux que jamais. Pourtant j’me couche le soir et, autant ma journée était encore meilleure que celle d’hier, autant t’es encore la seule personne avec qui j’ai envie de le partager.

T’es la seule chose qui rempli mon esprit à compter de 11h pm quand j’suis étendue toute seule dans le noir de ma chambre trop grande pour que tu n’y sois plus. Fouilles-moi pourquoi mais les deux dernières nuits ont été pénibles. Ça fait des mois aujourd’hui que on ne s’est pas vue, ça fait des mois que j’ai plus de nouvelles de toi, que t’apparait même plus sur mon fil d’actualité Facebook parce que j’t’ai bloqué toi pis ta gang de morons. Ça fat des mois que je l’sais que c’est terminé pour de bon nous deux et que ça m’affecte pas plus qui faut, mais là depuis une semaine c’est plus difficile.

On dit qu’avec le temps on finit par pardonner, j’pense que de te pardonner c’est la pire affaire qui puisse m’arriver. Parce que c’est vrai, c’était beaucoup plus facile de passer à autre chose au début, quand j’t’haïssais encore pour tout ce que t’avais fait. Mais le temps fait bien les choses pis peu à peu j’ai finit par passer par dessus la haine, pis peu à peu les bons moments me sont revenus en souvenirs. Le temps fait bien les choses, ça dépend pour qui. J’te dirais que de me coucher tous les soirs en pensant aux bons moments qu’on a vécu ça m’donne pas pentoute la force de continuer à tourner la page. Pourtant j’étais bien partie.

Le plus difficile j’pense que c’est de me demander si tu penses encore à moi toi aussi, même si dans la plupart des cas la réponse est souvent négative. J’me demande comment tu peux estimer autant quelqu’un pour qui tu vaux rien, criss que la vie est mal faite.

Beau destin de marde ça, avoir mis sur mon chemin quelqu’un qui servirait juste à me briser.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s